février 16, 2019

Équipe du film

Susana Arbizu et Henri Belin coréalisent ensemble depuis 2008, des films documentaires au sein du collectif de réalisateurs indépendants La Chambre Noire. En 2012, à l’occasion de la diffusion de leur film Ne pas s’avouer vaincu, ils rencontrent Mickaël Foucault, Maëlle Maugendre et Nicolas Drouet (du collectif l a c a v a l e) qui viennent de terminer le film A posteriori, portant sur une thématique similaire: l’histoire et la mémoire des réfugiés espagnols en France, suite à la guerre d’Espagne et au franquisme.

De cette rencontre naît l’envie de poursuivre ensemble un travail documentaire. Et c’est au cours de l’année 2012, dans le contexte des « Manifs pour tous » et du sursaut des discours rétrogrades et conservateurs qu’émerge l’idée de faire un film collectif destiné à faire entendre une parole différente sur la question de l’avortement.

SUSANA ARBIZU & HENRI BELIN

2015 Tesape’arã (Documentaire/HD/ 71mn)

2013 Colombarium 198 (Documentaire/ HD/ 44mn)

2013 Penser et résister (Documentaire/ HD/ 38mn)

2012 Ne pas s’avouer vaincu (Documentaire/ HD / 90mn).

MICKAËL FOUCAULT

2010 A posteriori (Documentaire/HDV/61 mn) coréalisé avec Maëlle Maugendre

NICOLAS DROUET

2018 Le dernier bus (Théâtre documentaire)

2017 Les choses en face (Théâtre documentaire)

2010 L’âge de nos pères (Documentaire/HDV/50mn)